Produits et usages

Sur le site de Salindres, Axens produit des catalyseurs et des adsorbants à destination des industries du raffinage, de la pétrochimie et du gaz naturel. 

 

 

Des catalyseurs pour la production de carburants plus propres

Axens a pour mission de fournir à ses clients des procédés et produits permettant la production de carburants plus propres. Elle est notamment un leader mondial de la désulfurisation d’essence, permettant une réduction significative des gaz à effet de serre émis par les véhicules. 
Axens est également le leader mondial des catalyseurs Claus qui permettent la transformation des gaz soufrés issus de la dépollution des carburants (gaz très toxiques et nocifs) en souffre élémentaire sans impact sur l’environnement. Ce soufre trouve ensuite de nombreuses applications dans l’industrie chimique, comme la production d’engrais et fertilisants pour l’agriculture.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un catalyseur ?

 

Pour fabriquer des carburants à partir de pétrole ou de bio ressource, pas moins d’une vingtaine de réactions chimiques sont nécessaires. Les procédés de transformation les plus efficaces sont les procédés dits catalytiques, car ils emploient des catalyseurs.

Un catalyseur permet de diriger les réactions chimiques vers un sens privilégié et de les accélérer. Il est composé d’un support et d’une phase active qui réagit avec les matières en présence et permet leur transformation. 

Catalyseurs -  A savoir

 

L’utilisation de catalyseurs lors de transformations chimiques permet des économies d’énergie et de temps considérables.  

La grande majorité des produits de consommation de notre société moderne nécessitent la mise en œuvre d’au moins 1 catalyseur.

 

Schéma de principe du fonctionnement d’un catalyseur : lorsqu’une molécule circule au cœur du catalyseur, elle est naturellement attirée par les sites actifs de celui-ci. A leur contact, la molécule subit une transformation chimique dont la nature dépend de la façon dont le catalyseur a été fabriqué (notamment le métal utilisé pendant la phase d’imprégnation de la fabrication du catalyseur). Ici la molécule rouge est coupée en deux molécules distinctes. La molécule verte et la molécule jaune ainsi formées ont chacune des propriétés différentes de celles de la molécule initiale.

Comment sont fabriqués les catalyseurs Axens à Salindres ?

Le support utilisé pour les catalyseurs Axens est l’alumine. Aussi appelée oxyde d’aluminium (Al2O3), l’alumine est un composé chimique présent à l’état naturel dans la bauxite sous sa forme hydratée. 

La première étape consiste à préparer cette alumine afin de lui conférer les propriétés désirées, puis à la mettre en forme de billes ou d’extrudés. De par ses propriétés naturelles, l’alumine est un support idéal pour la fabrication de catalyseurs car elle présente à la fois une grande porosité –qui permet un meilleur contact avec les composés à transformer- et une très forte résistance mécanique –qui lui permet de résister aux conditions de pression et température à l’intérieur des réacteurs chimiques.

La seconde étape consiste à activer les supports ainsi formés. Ils sont imprégnés avec des solutions chimiques contenant des métaux, judicieusement choisies et formulées pour leur conférer l’activité catalytique recherchée.

 

Axens développe l’économie circulaire

Axens propose à ses clients un service de gestion complète de son parc de catalyseurs, depuis leur sélection et fabrication, en passant par leur chargement dans les réacteurs et le suivi des performances en opération, et jusqu’à leur déchargement, régénération et rechargement.

En effet, la dernière génération de catalyseurs Axens a été conçue pour être recyclables. Après un cycle de fonctionnement dans le réacteur, ils sont déchargés puis régénérés et peuvent être rechargés dans un réacteur et suivre un nouveau cycle, sans perte de performance. 
Appelée « catalyst management », cette offre s’inscrit dans une logique d’économie circulaire et de développement durable chère à l’entreprise.

 

Schéma du système de management Orchestra

 

Des adsorbants pour la purification de gaz et de fluides

 

Qu’est-ce qu’un adsorbant ?

Un adsorbant est une substance qui attire d’autres composés à sa surface, tel un aimant, par un phénomène dit d’adsorption. Ils sont utilisés pour le retrait de contaminants, le séchage ou la purification de toutes sortes de gaz ou de liquides. 

Axens a développé toute une gamme d’adsorbants, dont la plupart sont produits à Salindres, et qui permettent notamment :

> Le retrait de contaminants nocifs à l’environnement comme par exemple les métaux lourds, l’arsenic, le mercure, le dioxide de carbone, et les composés fluorés, chlorés, soufrés et azotés,

> Le séchage d’air ou de gaz industriels (retrait d’eau) pour des applications particulières. 

Un grand nombre de ces adsorbants sont régénérables. Une fois leur surface saturée en contaminants, ils sont régénérés par le phénomène inverse -la désorption- et retrouvent leurs propriétés d’origine, leur permettant d’être réutilisés. 

 

Axens, un acteur majeur de la purification du gaz naturel

Le gaz naturel représente aujourd’hui plus de 20% de la consommation mondiale d’énergie, et cette part ne devrait cesser de croître. Moins polluant que le charbon ou le pétrole, il est une source d’énergie privilégiée pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Le projet Gorgon, à l’ouest de l’Australie, est l’un des plus grands projets d’extraction de gaz naturel au monde. Conduit par des acteurs majeurs tels que Chevron, Shell ou encore ExxonMobil, il permettra la production de 15 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an.

Axens a remporté les sections de retrait de mercure des trois trains de liquéfaction du projet. Naturellement présent dans le gaz naturel et hautement toxique pour l’environnement, le mercure serait retiré au moyen d’adsorbants issus de la gamme AxTrapTM 200 d’Axens produits à Salindres !

 

Contribution environnementale Axens – A savoir :

Emissions de Souffre dans l’atmosphère : Les émissions annuelles mondiales auraient été supérieures de 50% si le souffre n’avait pas été capté grâce aux Catalyseurs Claus Axens ! (détails ci-dessous)